Deux fois par an en Avril et Octobre, le 105 se rend sur l'aérodrome d'Aix Les Milles (LFMA) pour être à disposition de parachutistes sportifs venant de tous les horizons, conviés par les 2 paras-clubs, Saint Michel Archange et Aix Parachutiste Passion sous la férule de l'organisateur en chef Fernand CORTIANA.
En plus et comme c'était le cas cette fois-ci, (1), la MTO étant compatible avec des sauts à ouverture automatique (SOA), 25 parachutistes regroupés par l'association Airborne Center (ABC), étaient de la fête pour "ouvrir le bal" avec la première rotation.

 

 

       


Arrivé tôt avant le lever du jour, notre équipe de sécurité et de marquage, dirigée par François, l'un de nos pilotes chargé également de la coordination "Sol/Air", mettait en place l'accueil et le balisage de la Zone de Sauts (ZS).

La Grise, attendue par plus de 150 personnes en bordure du parking Sud-Ouest, se posait à 08H40 sur LFMA.
Pendant que notre Chef Largueur effectuait les briefings des parachutistes en SOA et en SOCR (2 et 3), Michel BEAUDOIN notre président faisait visiter l'avion aux invités de l’Association 3AF et au public nombreux, présent sur le parking.

 


A 09H50 le 105 décollait avec l'équipe de largage et les 25 parachutistes en SOA d'ABC. Après un "passage siki" consistant à larguer un dériveur pour apprécier la dérive, 4 parachutistes quittèrent l'avion pour confirmer les corrections d'axe et le point de parachutage. Ces 2 précautions permettaient aux 21 paras restant d'être largués ensemble, par les 2 portes et avec précision en un seul et dernier passage. Au dire des spectateurs, le spectacle de ces 21 coupoles réséda (4) ensemble dans le ciel bleu était fabuleux !

 

                                                       


Sans que les moteurs soient coupés pendant les embarquements successifs qui suivirent, les 3 rotations des chuteurs se succédèrent. Dans chaque avion 29 parachutistes en SOCR prenaient place et étaient parachutés en 2 passages de 15 paras au maximum par passage. Là, les parachutes rectangulaires de "type aile" se posèrent avec précision à quelques mètres du public le régalant par leurs virages rapides et la vitesse des finales avant l'atterrissage.

Le dernier parachutiste posé à 13H20, le Noratlas de Provence se posait une dernière fois pour cette année sur le parking Sud-Ouest de LFMA afin d'embarquer les membres de l'équipage restés au sol pendant l'activité en vol, avant de rejoindre Marignane où le déjeuner bien mérité les attendait tous après une mission à nouveau réussie.

 

 


Les parachutistes que nous voyons descendre sont admirés depuis le sol pour le joli spectacle qu’ils offrent aux terriens, mais subissent de ce fait un certain anonymat.
Pourtant, certains d’entre eux méritent un intérêt particulier : nous avons ainsi eu ce samedi la présence notable de deux « vétérans » remarquablement motivés, qui ont tous deux fait un voyage aller-retour de plus de 1500 km, uniquement pour le plaisir de sauter du Noratlas.
 Il s’agit de Monsieur Bernard Queadpeerds – 72 ans - qui saute régulièrement avec les jeunots d’Airborne Center, et d’un membre du Noratlas de Provence, Monsieur  Denis Richard - 78 ans ! -  venu d’Orléans par la route pour effectuer son premier saut en tandem d’un avion sur lequel il n’avait plus volé depuis…1958.  
Outre ces deux cas remarquables, il faut souligner que d’autres parachutistes (notamment d’Airborne Command et Airborne Center, viennent rejoindre le Noratlas après une semaine de  travail et une nuit de route).
N’oublions pas notre ami Thomas, présent (quoi qu’un peu ensommeillé) dès le lever du jour après une nuit de voyage en TGV, pour épauler notre équipe de sécurité au sol, et assister au premier saut en tandem de son Papa.
Citons également la présence plutôt rare d’un « sauteur » féminin (comment dit-on ?)  au sein du stick historique.
Quand on vous disait que nos paras méritent qu’on les regarde d’un peu plus près !

 

                                     



Comme les fois précédentes, pour les parachutistes et les accompagnateurs, l’activité fut conclue par un repas au « Café de France » du village des MILLES organisé par le Para-Club de Saint Michel Archange.

Nos remerciements aéronautiques iront à Monsieur René MARESCAUX et à ses contrôleurs Jeff et Christine, pour leur accueil et la conduite  fluide de nos parachutages sur LFMA.
Enfin les remerciements iront également aux Présidents des 2 Paras-Clubs organisateurs Jean-Louis GARELLO et Yves RIKAVI et à celui qui orchestre le tout, Fernand CORTIANA.

 

Diaporama réalisé par DIDI



La mission en chiffres :
MTO : Ciel bleu toute la matinée où apparaissent quelques cumulus humilis et médiocris vers 12H00
Vent nul en début de matinée devenant Sud – Sud-Est pour 2 à 4 kt
Équipage de Conduite : 1 Pilote – 1 Co-pilote – 2 Mécaniciens Navigants
Complément d'équipage : 3 membres du Noratlas de Provence
Parachutistes : 111 - 25 SOA et 86 SOCR
Équipe de largage : 1 Chef Largueur – 2 Largueurs – 1 Aide Largueur
Équipe de sécurité et de marquage : 5 membres du Noratlas de Provence
Invités : Association 3AF
Public : Estimé à plus de 60 personnes
Total sur la plate-forme : Environ plus de 200 personnes

(1) En 2015, les parachutistes sautant en ouverture automatique (SOA) ne purent participer en raison d'un vent trop fort.
(2) SOA : Saut à Ouverture Automatique (Limite de vent sur LFMA pour les SOA 4m/s)
(3) SOCR : Saut à ouverture Commandée et Retardée – Saut comportant une phase de chute libre. (Limite de vent sur LFMA pour les SOCR 7 m/s)
(4)  Réséda : Nom d'une plante herbacée dont la couleur proche du kaki militaire est celle des parachutes militaires de forme hémisphérique


---o-O-o---


© Copyright Le Noratlas de Provence - Tous droits réservés - Création site internet L'Isle sur la Sorgue