105.3 CONSIGNES POUR L'AUTORITÉ ORGANISANT UN SAUT EN PARACHUTE
À PARTIR DU NORATLAS DE PROVENCE

au 1er avril 2016

PRÉVISIONS MÉTÉOROLOGIQUES
Avant le briefing des parachutistes et le décollage, l'organisateur fournira au Commandant De Bord (CDB) et au correspondant parachutiste, les documents MTO les plus récents permettant de déterminer les éléments du parachutage : TAF, METAR, Carte TEMSI et WINTEM.

PHOTOGRAPHIE AÉRIENNE DE LA ZONE DE SAUTS ET DE SES ABORDS
En vue du briefing des parachutistes et du choix de l'axe de parachutage, l'organisateur fournira au CDB et au correspondant parachutiste une photo aérienne de la zone de poser des parachutistes mentionnant les coordonnées géographiques du centre de la zone, les dimensions et les obstacles éventuels situés sur et aux abords de la zone d'atterrissage.

DIMENSIONS ET ÉQUIPEMENTS DE LA ZONE DE SAUTS

Dimensions et équipements pour les sauts effectués par des parachutistes sportifs (1) :
- Dimensions d'un terrain de football sans obstacle important aux abords
- Une manche à air ou une flamme indiquant la direction du vent
- Une boussole
- Un anémomètre
- Une liaison radio VHF sol-air avec plage de fréquences aéronautiques
- Un moyen d'alerte des secours et leurs coordonnées téléphoniques.

Dimensions et équipements obligatoires en Manifestation Aérienne (2) :
1° L'aire d'atterrissage pour les parachutistes doit avoir un diamètre est d'au moins 50 mètres constituée par une surface plane, dégagée et exempte de tout obstacle.
2° Une manche à air ou une flamme indiquant le vent ;
3° Une liaison radio VHF sol-air avec plage de fréquences aéronautiques ;
4° Une boussole
5° Un anémomètre ;
5° Un moyen d'alerte des secours et leurs coordonnées téléphoniques.
La plate-forme est équipée d'une manche à vent, la vitesse du vent doit être inférieure ou égale à la vitesse maximale autorisée pour la voilure de secours, sans toutefois excéder quinze nœuds ; une force de vingt nœuds peut être exceptionnellement admise en fonction de la compétence connue des parachutistes et parapentistes et/ou des caractéristiques locales. De même, le directeur des vols doit veiller à ce que l'aérologie due à la présence d'obstacles massifs le long de la plate-forme et sous la surface de dégagement soit compatible avec les voilures présentées.
Si la plate-forme est équipée d'un moyen de calcul de la vitesse du vent autre que par la manche à vent, cette dernière peut être remplacée par une flamme, un fumigène ou une flèche de signalisation.
Le point d'atterrissage est matérialisé et facilement identifiable durant la descente.
Une liaison radio est obligatoire entre le sol et l'avion largueur."

 (1) : Code du Sport version 12/2015 - Partie réglementaire - Arrêtés
LIVRE III : PRATIQUE SPORTIVE -TITRE II : OBLIGATIONS LIÉES AUX ACTIVITÉS SPORTIVES Pages 527 à 533
Section 7 : Établissements organisant la pratique du parachutisme. (Articles A322-147 à A322-175)

(2) : Arrêté du 04 Avril 1996 modifié version du 29/07/2015, relatif aux Manifestations Aériennes.


CVR 01/04/2016


© Copyright Le Noratlas de Provence - Tous droits réservés - Création site internet L'Isle sur la Sorgue