L’Association Airborne Command présidée par Stéphane HADJADJE, avait depuis de nombreux mois préparé en liaison avec la commune du MUY  et le 105 sa participation aux commémorations du 70ème anniversaire du débarquement de Provence.


L’un des points importants étant le traditionnel parachutage de ses membres sur la zone de sauts de La COMBE à l’Est de la commune du MUY dans le VAR (1). C’est sur et autour de cette zone que dans la nuit du 14 au 15 Août 1944 les parachutistes US et britanniques sautèrent en ouverture du débarquement qui commença le matin du 15.


L’activité prévue devait se dérouler sur 2 journées à partir de l’aérodrome de CUERS PIERREFEU où le 105 était hébergé par l’AIA (2) grâce à l’action du Général Pierre CROZET un de nos 5 pilotes et « local de l’étape ».
Il faut souligner l’excellence de l accueil qui nous a été réservé et remercier tous les personnels de l'AIA qui se sont mobilisés pour que notre escale se déroule de façon parfaite.


Le Mercredi 13 Août 2 rotations d’une vingtaine de parachutistes en tenue, armement et équipement d’époque devaient être parachutés en SOA à 300 mètres entre 09H00 et 13H00. Le lendemain, le 14 une seule rotation mixte était prévue pour la fin de l’après midi entre 17H30 et 18H30. Dans ce dernier parachutage était prévue le saut d’une vingtaine de parachutistes en SOA et un vétéran US devait être posé en parachute biplace (tandem) sur cette zone où il avait sauté en 1944.
Hélas le mauvais temps d’abord dans la matinée du 13 suivit par un Mistral non coopératif et se renforçant au cours des 2 jours se conjuguèrent pour rendre impossible cette mission qui avait demandé tant d’efforts, de travail de préparation administratif et logistique et d’investissements financiers et professionnels de la part de tous les acteurs.


Certes, la MTO est incontournable et la patience est la première vertu des parachutistes, mais l’équipage du 105 était désolé et consterné devant la déception de tous ces passionnés qui en tenue d’époque font revivre ces héros qui participèrent aux opérations aéroportées du second conflit mondial et permirent en première ligne la libération de notre pays.

À ces parachutistes membres d’Airborne Command qui sont devenus nos amis, les membres du Noratlas de Provence souhaitent les voir bientôt sous leurs parachutes entre ciel et terre après avoir quitté le 105 qui est devenu un peu aussi leur avion.

 

En parallèle de la mission :

Notre 105 fut parqué dans un hangar de l’AIA. Seule sa « queue » n’était pas abritée afin qu’il ne prenne pas l’habitude du confort d’un hangar et d’être au sec.
Il faut rappeler  que notre bel avion depuis maintenant 4 ans est parqué dehors subissant les assauts du vent, du soleil et surtout de l’air salin.

Les travaux d’entretien et de maintenance réalisés surtout pendant la période hivernale en sont plus pénibles, compliqués et prennent plus de temps.

 

(1) : En 2011, 2012 et 2013 le Noratlas de Provence a parachuté les membres d’Airborne Command sur cette ZS aux environs du 15 Août.

(2) : Ateliers Industriels de l’Aéronautique. Les ateliers industriels de l'aéronautique ou AIA sont des structures du ministère de la défense français qui s'occupent de la maintenance des aéronefs de l'armée.

 



© Copyright Le Noratlas de Provence - Tous droits réservés - Création site internet L'Isle sur la Sorgue