Il en va ainsi de nos certitudes, à nous les hommes: tout joli minois déglingue notre compas personnel. Aviateur, mon frère, malgré la hauteur que tu sembles prendre, tu n'échappes point à la règle.
Mais, tu es soumis comme tout le monde, même si ta rigueur cartésienne te l'interdit, à la sourde envie de faire tiennes, certaines vieilles croyances.  Le « chat noir » en fait partie: Et si c'était vrai ?

    Or, pour une fois, tu n'avais pas tort d'avoir quelques doutes!  Certaines pannes récurrentes de la Grise t'obligeaient à te poser des questions, voire à  pousser plus loin, sans paraître ridicule, certaines recherches, sous forme d'enquête. Mais, si tu mis si longtemps ( plusieurs années) à découvrir le pot aux roses, c'est que dès le départ tu fis fausse route. Le chat noir que tu cherchais obstinément était une chatte !  Et jolie de surcroît ! Et qui pouvait croire, comme à Orléans, qu'une liste de pannes impressionnante: trois magnétos récalcitrantes , des bougies paresseuses, un étouffoir en grève, un radia d'huile en rupture de moteur, une pression hydraulique en berne... n'était le fait que de cette belle et amicale visiteuse?  Comment penser un seul instant que Chantal, malgré cette façon élégante de venir se caresser le dos de l'oreille d'un index délicat, fut la cause de tout ces soucis? 

     Il fallut attendre le 23 juin 2014 et ce jour anniversaire où l'Armée de l'Air fêtait ses 80 ans à Cazaux pour que la lumière se fît. Vint-elle de limiers un peu plus sur leurs gardes que d'habitude après un « Display » écourté par des organisateurs en mal de bon sens ? La présence  de Chantal servit-elle de déclic?  Le doute s'installa. Questions d'abord  sans réponses avant que Chantal n'avouât que déjà,  dans les années 80.......     à l'époque où elle empruntait, la ligne régulière Villa-Toulouse             (en Noratlas), quelques désagréments mécaniques vinrent régulièrement perturber ses voyages. Elle avait même le souvenir d'un déroutement sur Orléans....

     Mais attention aux accusations trop sommaires! Chantal expliqua que la véritable coupable était Bella, sa jolie chatte noire. Elle n'était, elle, que l'intermédiaire involontaire de la jeteuse de sort... Allez savoir?  Bella aurait donc, aujourd'hui, à en croire Chantal, quelque 35 ans !

  • Une certitude: «  Le diable s'habille toujours en Prada ».
  • Une réalité: Au retour de Cazaux, après la visite de Chantal, un voyant limaille s'alluma sur le moteur droit de la Grise et le feu anti-collision se mit à la panne !
  • Une anecdote: En ces temps anciens, les équipages de la grise tremblaient en voyant apparaître Chantal transportant le panier d'osier de BELLA.


Texte imaginé et suggéré par   Claude TRAVERSO
Ecrit par notre écrivain            J.C. NOGUELLOU auteur du livre  En équipage sur NORATLAS  ou "la grise des transporteurs".


© Copyright Le Noratlas de Provence - Tous droits réservés - Création site internet L'Isle sur la Sorgue