AIX en PROVENCE : Mission ASSOGORA 

9 septembre 2018 

lien vers le site ASSOGORA : https://www.assogora.org/

 

           La manifestation ASSOGORA se tient chaque année sur le Cours Mirabeau d'Aix en Provence, au début du mois de septembre. Cette manifestation permet à toutes les associations soutenues par la Municipalité de la ville d'Aix de donner un aperçu de leur activité, et est l'occasion d'échanges avec le public. La ville d'Aix soutient financièrement Le Noratlas de Provence depuis de nombreuses années, et c'est à ce titre que nous nous devons de représenter notre Association, au travers d'un stand qui, avec les pièces mécaniques d'avion et instruments de bord que nous présentons,  se démarque des habituels clubs de sport ou de danse. 

Vous pouvez lire ci-après le compte rendu très fidèle que notre ami Franck a rapporté de sa journée  passée sur le Cours Mirabeau, en compagnie de Sylvain : 

 


 
" - Localisation : code IATA : LFCM ( bon d'accord c'est déjà pris mais pour AIX en Provence Cours Mirabeau on fera une exception).
 
   - Conditions météo : CAVOK ; du vent mais pas trop, beau soleil , crème solaire indispensable.
 
   - Environnement et risque de collisions : trés féminin , pas de mesure particulière prise pour l'effarouchage des demoiselles.
  
   - Mise En Route (MER) aux ordres du Captain' 35 minutes avant la verticale de la ZS sur Cours Mirabeau .
 
  - Déchargement du lot de soute ( 4 caisses de bières , une table , 3 chaises , instruments divers et pompes HS prêtés par le magasin (DEL)FLY de Marignane, documentations en français et en allemand, une boîte de maquette Heller du N2501).
 
   - Installation du stand entre ceux de Rock et Salsa.
 
 
Voilà pour le décor. Sylvain et moi sommes donc venus à 8H00 pour cette journée riche en rencontre en tous genres.
Pour commencer une artiste plasticienne possédant un moteur d'Airbus chez elle et voulant se procurer celui d'un Noratlas : en fait, elle n'a que la virole d'entrée d'air ce qui est déjà pas mal . Dommage , on avait oublier d'apporter un Hercules ( plus de place sur le siège avant de la Clio ) !
 
Puis est venu un grand black qui nous affirma que le badin était la commande de lance torpille d'un sous-marin. Sans doute l'air marin de l'étang de Berre ...
 
Ensuite deux jeunes ingénieurs en aéronatiques australiens (moi j'avais compris des Autrichiens et je leur ai demandé s'ils parlaient anglais ce qui a fait rire mes camarades de stand ), puis un Flamand , mon chef.
 
Nos compagnes sont venues nous soutenir, et même les petits fils de Sylvain.
 
Suivirent beaucoup de témoignages d'anciens paras , d'un ancien radio mécano de Noratlas , ou encore une dame ayant enseigné au Congo et qui a souvent emprunté le Noratlas. Ces échanges toujours cordiaux montrent à quel point la Grise suscite la sympathie chez celles et ceux qui l'ont connue, un peu comme un vieux copain qu'on est content de revoir aprés tant d'années. Une dame allemande est repartie émue quand nous lui avons donné une feuille explicative dans la langue de Goethe pour son mari malade , un ancien mécano sur Noratlas.
 
Et puis ASSOGORA ce sont aussi les habitués qu'on retrouve chaque année. Notamment un gars un peu bizarre qui regarde chaque photo du livre en faisant " HUm!" . Il y a 189 pages dans le Bézard, 2 photos par page en moyenne, je vous laisse déduire le nombre de "Hum!". C'est pour cela qu'on apporte des chaises .
 
Nous passerons sur un casse-c... qui voulait à tout prix qu'on lui donne des pièces détachées , des écussons brodés et notre chemise par dessus le marché.
 
Sinon ,à part cela , ce fut une journée superbe et très conviviale. Notre stand est atypique et sans prétention mais c'est ce qui le rend sympathique auprès du public.
 
Pour l'année prochaine, quelques idées ( à valider au préalable en CA) pour rendre le stand encore plus attractif , en s'inspirant des stands de danse/rock autour :
 
- une sono 2X1000 W avec le bruit des moteurs HERCULES
 
- des écrans vidéos géants
 
- une maquette échelle 1 du Noratlas ( en carton ou gonflable )
 
- une escouade d'hôtesses parachutistes car un visiteur de 80 ans passés a demandé à Marie-Hélène présente si elle voulait le faire sauter en tandem avec elle.
 
  
Voilà, retour à la base vers 18H00 aprés rechargement des soutes .
 
A l'année prochaine ! "

L'équipage  : Franck et Sylvain

 

  

 

       

 


 

 


© Copyright Le Noratlas de Provence - Tous droits réservés - Création site internet Avignon