En ce week-end du 22 et 23 septembre,

notre avion est invité à participer à la coupe ICARE.

 

 

 

La coupe Icare est la plus grande manifestation mondiale de vol libre. Elle se déroule chaque année à Saint Hilaire du Touvet dans le Grésivaudan au nord de Grenoble pendant quatre jours (du jeudi au dimanche) durant la troisième semaine de septembre, et ce depuis 1974.

En 2018, la manifestation qui accueille 90 000 spectateurs, reçoit pour la première fois de son histoire la Patrouille de France.

La Coupe Icare est notamment célèbre pour son concours de vol déguisé "Icarnaval"  

Des présentations en vol d’aéronefs sont également proposées au public.         

Notre Noratlas est donc invité pour deux représentations. Dans un premier temps du largage de parachutistes sur la zone du festival, et ensuite deux démonstrations enchaînées, l’une au niveau du décollage des parapentes et la seconde dans le fond de la vallée, sur zone d’atterrissage.

 

 

Samedi 22 :

Nous décollons donc de Marignane samedi matin à 9h30 pour 50 minutes de vol, destination l’aéroport de Grenoble Saint Geoirs.

Une fois arrivé, nous sommes accueillis de manière royale par l’équipe d’accueil de l’aviation d’affaire de l’aéroport.

Nous retrouvons sur le tarmac de l’aéroport des Alphajets Solo Display de l’armée de l’air, mais également la Patrouille de France.

Le midi, ainsi que tous les repas du week-end, nous prenons notre déjeuner au restaurant « Le Grillon », se situant à 300m de l’aéroport. L’accueil au restaurant sera également magnifique, avec une équipe de serveurs souriants et agréables.

L’après-midi, nous effectuons un petit complément d’essence avant d’entamer le vol.

 

 

Notre maestro parachutiste et largueur, Daniel Chevalier, chapote le parachutage du jour en se rendant au sein du para-club afin d’effectuer le briefing sécurité pour le largage à venir.

A 16h, notre 105 se met à vrombir puis traverse les axes 09-27 afin de se rendre au point Novembre 6 pour embarquer les 20 sautants (15 parachutistes et 5 wingsuits).

 

                                          

 

Après une petite attente d’une vingtaine de minute légèrement en amont du site à plus de 8000 ft, nous voilà autorisé à effectuer notre premier passage afin de larguer les 15 parachutistes, sur un axe 330.

Le second passage s’effectue suivant le même cap, pour 5 wingsuit, armés de fumigènes. Grâce à la portance de leurs combinaisons, nous avons la chance pour certains, d’admirer ces 5 personnes suivre le Noratlas pendant quelques centaines de mètres.

Une fois la soute vidée, nous voilà parti pour la démo. L’originalité de celle-ci réside dans le fait qu’elle s’effectue légèrement de face par rapport à la pente de décollage des parapentes. Rendant la démonstration d’autant plus impressionnante pour les gens s’y trouvant.

La seconde démo s’effectue quant à elle, dans le fond de la vallée au niveau de l’aire d’atterrissage des parapentes.

Une fois le vol rondement mené par notre équipage du jour, retour sur l’aéroport de Saint Geoirs, avec un très joli passage pour ensuite s’intégrer sur la piste 27.

 

                        

 

Suite à cette longue journée du samedi, nous prendrons un très bon repas au restaurant « Le Grillon » avant d’aller nous reposer à l’hôtel  « La ferme de la Thoudière ».

Dimanche 23 :

Le dimanche, une fois n’est pas coutume pour l’équipage, le réveil se fera de manière « naturelle » comme le définiront certains.

Après un copieux petit déjeuner à l’hôtel, mais également un très bon repas à notre restaurant du week-end, nous voilà reparti le dimanche après-midi afin d’effectuer un complément de plein, puis le vol de parachutage et de démonstration de la même manière que le samedi.

 

                

A la "fenêtre" d'une porte ouverte 

 

La seule différence résidera dans l’horaire de passage, 16h30 le dimanche au lieu de 17h le samedi.

Suite à ça, retour sur Saint Geoirs puis chargement de l’avion pour un retour sur Marignane aux alentours de 19h30.

Un grand merci à l’organisation de la coupe Icare, à l’équipe de l’aviation d’affaire de l’aéroport de Grenoble Saint Geoirs, à toute l’équipe du restaurant le Grillon, mais également aux personnes qui nous ont accueillis à l’hôtel « La Ferme de Thoudière ».

 

 

A très bientôt dans le ciel Isérois.


© Copyright Le Noratlas de Provence - Tous droits réservés - Création site internet Avignon