Rapatriement de pièces détachées allemandes de Noratlas

 

     

 

Au mois de juin 2017, notre 105 fut invité à une mission mémorable, quoi qu’un peu triste (voir Gazette n° 23 ou l'article sur ce site), en l’occurrence le meeting de fermeture de la base de Landsberg, en Bavière, base opérationnelle du Lufttransport Geschwader 61 (Escadron de transport aérien 61).

Suite à la mise en service du nouvel Airbus A400M « Atlas », la Luftwaffe a en effet décidé de regrouper tous les C160 Transall sur la base de Hohn, au Nord de Hambourg  (l’Armée de l’Air a fait de même en France avec la BA 105 d’Evreux).

  

                 

 

C’est lors de notre séjour à Landsberg que nous fîmes connaissance des responsables du « Traditions Gemeinshaft LTG61 » (Association des Traditions de l’Escadron LTG61), qui entretenaient avec amour le « Nora » 2501 n° 128 exposé sur le site, ainsi qu’un musée richement doté (1).

Quelques mois plus tard, devant la perspective d’un déménagement prochain, ces personnes prirent contact avec notre association, nous proposant de récupérer tout un lot de pièces de Noratlas allemands (2). Après réflexion, il fut décidé que, dans la tonne et quelques de pièces proposées, nous pourrions sans doute trouver quelques pépites, et que le financement d’une mission par route entre Marignane et Landsberg-Penzing pourrait être intéressant quant à la longévité de notre 105.

En contrepartie, notre Association se proposa de convoyer un train de pneus en Allemagne, afin de permettre le déplacement d'un Noratlas exposé à Berlin, opération étant rendue impossible par le mauvais état des pneus.

C’est ainsi que Xavier CAMBON et Gérard KUGLER se portèrent volontaires pour organiser cette mission routière particulièrement longue, dont ils s’acquittèrent avec brio et rapidité. Xavier nous a brossé ci-dessous le récit de ce périple de 2000 km bouclé en 2 jours.

 

EQUIPAGE : Gérard KUGLER  / Xavier CAMBON

Le but : récupérer  des pièces et porter un train de pneus pour nos amis Allemands.

" Nous sommes partis le lundi matin très tôt (5h30) avec un véhicule de location type Jumper.

Nous sommes passés par Valence /Grenoble /Chambéry / Genève / Lausanne / Zurich /puis quelques kilomètres en Autriche pour finir sur la route de Munich. Landsberg se situe à environ 40 kilomètres de cette ville.

Au bout de 10 heures de route, vers 16h00 nous sommes arrivés devant la base aérienne où nous attendaient nos amis allemands. Gérard fit une démonstration de sa parfaite maîtrise de l’allemand et nous permit de gagner un temps précieux

Après avoir chargé notre véhicule, nous avons visité le Noratlas allemand positionné sur la base et pris quelques photos.

  

                 

 

Après quelques bavardages, Harald Kubler et ses amis nous ont piloté dans le centre-ville de Landsberg pour trouver une chambre d’hôtel (très difficile en cette période de l’année où chaque ville de Bavière organise son « Oktoberfest »)

On s’est retrouvés dans une chambre avec un grand lit pour deux, aucune autre solution car c’était la dernière chambre disponible dans tout Landsberg !

Alors on a fait avec !...

             

 Le soir, petit restaurant en ville bien mérité avec une bonne bière.

Le mardi matin,  nous avons pris le chemin du retour (4h30 très tôt).

Comme à l’aller bien sûr, nous avons effectué des poses (casse-croûte et pleins de carburant).

Arrivée à St Victoret  vers 16h30, pour tout vider dans mon garage et rendre le véhicule de location.

Samedi matin, accompagnés de Max et de Vincent nous avons transféré les pièces de mon garage avec ma voiture et sa remorque, direction la porte des Salins puis l’association.

Une mission un peu éprouvante, mais avec la satisfaction du devoir accompli.

Encore merci à nos amis allemands, à Gérard, Max, Vincent, et à tous ceux qui ont participé pour le rangement de toutes ces pièces dans les conteneurs sous le commandement du chef magasinier, notre ami Alain. "

 

                 

 Ci-dessus : le marché de Noël (version Noratlas de Provence)

 

Epilogue :

Inutile de dire que les colis ainsi ramenés furent promptement examinés à la seconde même où ils touchaient le sol de leur nouvelle patrie !  Au soulagement général, ce déballage nous révéla quelques pièces fort bienvenues, concluant positivement cette escapade routière.

 A notre tour de remercier Xavier et Gérard.

 

 

 (1) : Ce Noratlas n° 128 est en fait un appareil français, ayant volé au sein de l'Armée de l'Air,  réformé le 4 août 1985. A l'occasion des 30 ans du LTG61, il fut offert à l'Allemagne et convoyé en vol de Chateaudun à Landsberg où il participa à un défilé aérien. Depuis le 4 septembre 1987, il est exposé et magnifiquement entretenu sur la base de Landsberg-Penzing.

(2) La Luftwaffe utilisa 187 Noratlas de 1956 à 1971. Les 25 premiers appareils furent construits en France par la SNECMA, et les 162 suivants (N2501D) en Allemagne dans les usines de Hambourg, Brême et Donaworth. A la mise en service des C160 Transall, les "Nora" furent assez rapidement retirés du service actif, et 56 d'entre eux revendus à la Grèce, à Israël et au Portugal.


© Copyright Le Noratlas de Provence - Tous droits réservés - Création site internet Avignon