LE 70ème ANNIVERSAIRE DU PARA-CLUB DE MARSEILLE


FÊTÉ PAR UNE SÉANCE DE SAUTS SUR L'AÉRODROME DES MILLES

(avec AIRBORNE CENTER)

 

Profitant de la première séance de sauts de l'année que traditionnellement le Noratlas réalise sur l'aérodrome d'AIX Les Milles en Avril au profit des parachutistes civils, Antoine BELDA se proposa en collaboration avec le Para-Club de Saint Michel Archange, de fêter les 70 ans de la création du Para-Club de Marseille au début de l'année 1948.

 
 
 


 

Comme les fois précédentes, le NOTAM (4), demandé par Fernand CORTIANA, était promulgué le 03 Avril autorisant les parachutages pour toute la journée du Samedi avec un report prévu la journée du Dimanche en cas de mauvaise MTO.

 C'est "par un ciel des plus serein" que tôt le matin ce Samedi de fin Avril, les parachutistes se concentraient sur le parking Nord-Ouest de l'aérodrome d'AIX LES MILLES LFMA.

Arrivés les premiers, car devant être parachutés vers 09H00 locales lors de la 1ère rotation, les parachutistes membres de l'Association AIRBORNE CENTER (1), formaient les faisceaux de parachutes dans le hangar mis gracieusement à notre disposition par Nicolas VÉDIER que nous remercions de cette facilité qu'il nous accorde à chaque embarquement sur LFMA.

Le 105, parti de sa base de Marignane située dans la zone technique de l'aéroport de Marseille Provence LFML, se posait aux Milles à 08H30 comme prévu.
S'en suivi bien évidemment visite de l'avion et photos souvenir devant ce Monument historique maintenu en état de vol par des passionnés.
Gérard et Ante les 2 largueurs inspectaient les parachutistes équipés de l'ensemble dorsal-ventral, avant de les faire embarquer sous l'œil vigilant du chef-largueur.

 

Cliquer ici pour voir la vidéo du démarrage du Noratlas (Merci Michel Laurent)

 


 Go Go Go !!!
 A 100 nœuds  (185 km/h)

  A 400 m du sol... 
 







 

 

 

 


La MTO était clémente voire idéale pour les sauts en automatique. Un vent très faible au sol et un petit Sud-Est en l'air que les pilotes contrèrent par un léger déport latéral afin que les 22 paras se posent au centre de la zone.
Les 3 rotations suivantes se firent au profit des parachutistes sautant en SOCR (Saut à ouverture commandée et Retardée = chute libre), avec des parachutes de type aile.


Embarquement dans le vent des hélices

Les 4000 CV s'élancent !

Magnifique  aile bleue !

Tandem : lever les jambes !

 

 







 

 

 

 

 

Trois parachutistes professionnels qualifiés "pilote de parachute biplace" (Tandem pour les sportifs), effectuèrent des baptêmes de l'air en chute libre à des néophytes ravis de faire ce saut à partir du Noratlas.

Pendant toute la matinée et le début de l'après-midi, la MTO fut au rendez-vous avec un soleil chaud dans un ciel sans nuage.
Une vente de sandwiches et boissons avait été mise en place par le Café de France du village des Milles ou un repas le soir réunit tous les participants et en particulier les membres du Para-Club de Marseille relatant les souvenirs du début de cette grande aventure de la naissance du parachutisme sportif.

Comme à chaque fois qu'une séance de saut se tient sur l'aérodrome des Milles, la section 131 de l'Union Nationale des Parachutistes d'AIX en Provence et du Pays d'Aix, présidée par David SEEBARUTH, met 5 à 6 membres Anciens parachutistes à disposition du Noratlas, afin d'assurer la sécurité des accompagnants et visiteurs toujours heureux de voir la Grise et les sauts des parachutistes.
Qu'ils soient ici remerciés pour leur disponibilité et leur fidélité.

Nos remerciements iront également aux personnels de l'EDEIS, nouvel exploitant de la plateforme d'AIX les Milles et aux contrôleurs de la tour qui ont tout mis en œuvre pour que cette séance se déroule sans problème et ainsi soit une réussite.


Résumé de l'activité : 4 parachutages de 09H45 à 14H30
1 rotation en SOA pour 22 paras
3 rotations en SOCR pour 72 paras
Temps de vol et consommation carburant :
Vol Aller Marseille Provence LFML Aix les Milles LFMA : 0H30 300 L
1ère Rotation : SOA – 22 Paras – 300 m en 4 passages : 0H40 400 L
2ème Rotation sans couper – 24 Paras + 2 Pax : 0H45 450 L
3ème Rotation avec MER – 23 Paras + 9 Pax : 0H50 500 L
4ème Rotation avec MER – 25 Paras + 8 Pax : 0H50 500 L
Vol Retour sur Marseille Provence : 0H30 300 L

 

(1) AIRBORNE CENTER : Association Loi de 1901 qui pratique le parachutisme en Saut à Ouverture Automatique (SOA), avec des matériels US et participe aux sauts de commémoration des opérations aéroportées du second conflit mondial. L'association comporte une structure de formation ab initio et de remise à niveau pour permettre aux membres de sauter en automatique avec les parachutes US T10 (2) et MC1 (3) et dans les tenues d'époque US et GB.
https://www.airbornecenter.com

(2) Parachute US T10 : Parachute hémisphérique à voilure pleine caractéristique des TAP (Troupes AéroPortées) US : 

(3) Parachute US MC1 : Parachute hémisphérique à fenêtres ayant une vitesse propre d'environ 2 à 3 m/s suivant la masse du parachutiste et le réglage.

(4) : NOTAM = NOtice To Air Men = Avis aux usagers de l'air. Document, promulgué par le Service d'Information de l'Aviation Civile, qui informe toutes les personnes ayant affaire avec l'espace aérien des activités comme les parachutages, les dangers pour la navigation aérienne, les modifications ou nouveautés dans l'espace aérien et les structures diverses s'y rattachant.

 


Parachute US T10

La S.O.A. qui sera accrochée au cable

Parés, checkés, disciplinés.

Parachute US MC1

Le 105 au nez vert du "Sahara"

Germain, Michel et Jacques

L'équipage est concentré

3000 m. au dessus de la "14/32"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

CVR 01/05/2018 11H00

 

 


La médaille anniversaire.

 


70ème ANNIVERSAIRE DU PARA-CLUB DE MARSEILLE

Texte emprunté à Antoine BELDA organisateur avec la Présidente et les élus du Para-Club de Marseille de cette manifestation avec séance de sauts du NORATLAS DE PROVENCE.

"Le plus ancien club de France a fêté son anniversaire le 21 avril sur l’Aérodrome d’Aix-les-Milles, à deux pas de la Canebière !"

"Quelle belle journée nous avons passée !
Tous les anciens étaient là (enfin presque) et certains ne se voient vraiment plus souvent. Ceux de Marseille et d’ailleurs. Ce fut une belle journée pleine de retrouvailles et de nouveaux contacts avec beaucoup de « relève ».
La journée s’est faite de sauts et de rencontres : la rencontre entre les anciens, les nouveaux, la « relève » et Airborne Center (association de mémoire qui saute à « l’ancienne » en tenue de combat US modèle 1945 avec des parachutes hémisphériques !
Que d’émotions ! Nous avons pensé aussi à ceux qui nous ont quittés, ceux qui ne sont plus là. Pas de minute de silence, non. Nous avons juste parlé d’eux, et à coup sûr, ils devaient être là avec nous ! Oui, C’est sûr.
Pas d’énumération de personnalités (tel un insipide classement de compétition, quand on n’a pas gagné.) non, juste le plaisir de se retrouver autour d’un magnifique avion le Noratlas de Provence, d’un bon repas, pour notre bon vieux club de notre bonne ville de Marseille."

"Il y a 70 ans à Marseille naissait le parachutisme sportif.
Les anciens avaient 20 ans lorsqu’ils s’initièrent au Parachutisme. Et, non pas sans courage ! Car dès la fin de la 2ème guerre mondiale, en 1946, ils ont entrepris des sauts, sans assurance, sans fédération et souvent sans autorisation, avec des parachutes de sauvetage-pilotes transformés de bric et de broc en parachutes de saut intentionnel ? Ces matériels étaient récupérés des prises de guerre sur les avions de chasse allemands. Ils passaient pour des fous. Il était interdit d’ouvrir au dessus des 500 mètres car ces parachutes n’étaient pas manœuvrables et il fallait se poser de façon relativement précise : l'ouverture basse assurant la précision. C’était sur l’aérodrome d’Aix-Les Milles, à deux pas de la Canebière, ce n’était pas le bout du monde, mais c’était déjà un autre monde la liberté."

"Puis, il a fallu se structurer. Ainsi est née la 1ère association de parachutisme sportif, début 1948, qui prit le doux nom d’Amicale des Jeunes Parachutistes. Mais malheureusement, arriva à grands pas la réglementation avec tout son lot de paperasserie administrative. Pour être reconnu et avoir une existence légale, il fallait se déclarer en Préfecture. Ils inventèrent donc l’appellation «Parachute-Club». Ainsi début 1952, l’Amicale des Jeunes Parachutistes devint officiellement le Parachute Club de Marseille. Dès lors, ils allèrent sauter sur le terrain d'Avignon-Caumont. Puis en 1962, suite à l’ouverture de Caumont à l’aviation commerciale, ils se transportèrent à Pujaut, sur le Centre de Parachutisme créé en 1935, à l’ouest du Rhône, où se trouvent encore à présent nos racines sentimentales."

"En 1984, il devint le Parachute-Club Sportif de Marseille. Mais c’est toujours le même! Il a juste un peu vieilli (juste un peu vous dis-je!), et on ne sait pas et on ne saura jamais combien de parachutistes sont issues du Club de Marseille, et qu’importe, Fi, les statistiques!"

"Merci à tous! Votre seule présence a été notre plus belle récompense. Merci aussi à ceux qui se sont excusés.
Si certains ont brillé par leur absence, dommage. On ne leur en veut pas. N’ayons pas peur de dire que les absents ont vraiment eu tort!
Merci à l’autre Club parachutiste de Marseille, L’Association Parachutiste Saint Michel Archange pour son soutien, son accompagnement et toute l’aide apportée.
Merci à tous ceux que je ne peux citer ici, et surtout aussi l’association du Noratlas de Provence.
Merci à tous ceux qui ont quitté le club pour d’autres associations et qui nous ont gardés dans leur cœur. Ils en font toujours partie quelque part."

"La nostalgie était au rendez-vous. L’amitié aussi. On pouvait sentir son souffle chaud quand on ouvrait la porte du restaurant du Café de France pour le repas du soir, vrai de vrai !!!
Oui vraiment ! Ce fut une belle journée que nous avons passée là !!! "

Antoine BELDA.

 

---o-O-o---

 


© Copyright Le Noratlas de Provence - Tous droits réservés - Création site internet Avignon