Un départ de notre base de Marignane le matin du 11 septembre vers 8h00 sous un beau soleil nous conduisit en direction de l’île de Jersey. 
Après un décollage sur la 31 L, le cap fût mis sur le point NA pour ensuite prendre un cap au NW en montée vers le FL 85. Après avoir salué la BA 701 de Salon de Provence, nous avons alors survolé successivement les terrains de Avignon, Langogne, Guéret, Le Blanc, Laval, puis entamé la descente avant le Mont St Michel  pour une arrivée sur EGJJ, le terrain de Jersey après un vol sans histoires de 3h00.

    

 Jersey, l’île la plus grande des îles Anglo-Normandes, accueille chaque année depuis 74 ans, le « Jersey International Air Display » avec une variété d’avions de tous âges et de toutes nationalités.

  

.
A St Helier (« capitale » de Jersey), le nombreux public peut bénéficier gratuitement du spectacle aérien qui se tient au-dessus de la Baie de Saint Aubin, au Sud de l’Ile. Pour être gratuit, le plateau n’en n’est pas moins traditionnellement riche :

Cette année, les jets étaient à l’honneur, avec la présence du tout nouveau F86 Sabre à la livrée verte de Fred Akary venu d’Avignon retrouver son ennemi du ciel de Corée, le Mikoïan Mig 15. Quel spectacle ! L’aéronautique suédoise était bien représentée par les Saab Draken, Viggen et Tunnan. Le bien connu OV10 Bronco de Montélimar, qui célébrait sa 20e participation au meeting local, complétait la représentation provençale. Belle prestation des hélicoptères Huey et Chinook, alors que les très attendus Hurricanes, Spit et Dakota ne purent décoller d’Angleterre en raison de la mauvaise météo. Les passages du Boeing B52 de l’USAF et d’un Airbus A319 repeint aux couleurs historiques de British Airways furent également « cancellés ».
La patrouille acrobatique nationale « Red Arrows », absente cette année, fut remplacée par la patrouille Breitling sur L39C Albatros, ce qui causa apparemment une vive polémique relayée par le « Jersey Evening Post ». Mais le spectacle offert par cette patrouille française basée à Dijon fit (presque) oublier l’infidélité de la RAF.

    


Cette année, comme l’année précédente, notre Noratlas fût convié à cette magnifique réunion pour un parachutage de 10 voiles ainsi qu’une présentation basse hauteur.
Contact fût pris à notre arrivée avec les organisateurs et le « staff » de la manifestation pour recevoir toutes les consignes et le timing de ces deux journées. Nous avons également été accueillis par Mr Mike Higgins sans qui rien ne serait arrivé, celui-ci étant LE grand patron organisateur de cette belle manifestation … Ambiance très conviviale dans ce qui ressemble plus à un gros aéroclub qu’à l’organisation d’un meeting international. Le 105 commence à être bien connu et nous sommes accueillis à bras ouverts, devant même nous plier à la cérémonie des signatures d’autographes !
Grâce à Arnaud dont l’aisance en anglais n’est plus à démonter, un point très précis est fait avec Steve, le responsable des parachutistes et tout est cadré pour le lendemain

         

Pluie et soleil .... Tout Jersey

 En conséquence, le cap fut mis sur le très bel « Hôtel de France » pour une petite sieste bien méritée suite à notre réveil matinal. L’organisation avait pris soin des équipages en leur confiant des véhicules de location pour leurs déplacements sur l’Ile. Ce fut l’occasion pour Daniel et Germain de nous prouver leur aisance à conduire (sur la voie de gauche), des véhicules au volant curieusement placé à droite ; la conduite à l’anglaise quoi ! Malgré quelques épisodes acrobatiques, l’opération fut menée à bien, quoique demandant une concentration très soutenue pour combattre des réflexes conditionnés par des années de conduite « à droite ».

Le soir de ce premier jour nous fûmes invités dans la demeure du Gouverneur de Jersey, Mr Dalton, qui accueillit tous les équipages avec Lady Dalton pour un cocktail dans ses magnifiques jardins (le gazon anglais tenait bien sa renommée…) Nous avons ensuite assisté à la parade musicale et à la descente de l’Union Jack dans le soleil couchant : magnifique défilé au cordeau des Bag Pipes.

  


Le lendemain matin Jeudi, le temps était toujours aussi maussade que la veille, néanmoins nous nous rendîmes au terrain pour le briefing. L’équipage ainsi que les largueurs se sont rendus à l’avion, alors que de son côté Arnaud prit le chemin de la plage (!!!) afin de faire par radio le guidage au sol du parachutage, en compagnie de deux « sympathiques assistants anglais » qui l’ont bien secondé.
Le saut devait impérativement être effectué à marée basse, mais l’équipe de balisage dut patauger deux heures durant dans les flaques en attendant le créneau de passage du Noratlas. 

    

En début d’après-midi, le temps s’était  découvert. Après avoir effectué le tour de l’ile (en 10 mn) afin de se présenter dans l’axe demandé, la Grise aborda la zone de saut.

13h30 : sous la haute autorité de Daniel, notre responsable parachutisme, tout est paré à bord pour le grand moment du saut, "paras vérifiés-accrochés".
Après le largage des Siki, les 10 paras anglais en tenue de combat SAS d’époque sautèrent en ouverture automatique d’une hauteur de 300 mètres pour atterrir devant le public amassé sur les remparts. 

        

Le soir cette manifestation fut magnifiquement clôturée dans les salons du « Royal Yacht Hotel » par un repas en compagnie des organisateurs et des équipages des différents avions et hélicoptères présents à ce meeting. Remise des cadeaux/souvenirs aux organisateurs et très belle allocution (en anglais) de notre président Michel Beaudoin qui demanda une « standing ovation » pour Mike Higgins, grand organisateur de cet « Air Display ». Toute la salle applaudit chaleureusement cette initiative, et notre chorale Marignanaise entonna à plein poumons son chant de remerciements devenu la signature des équipages du Noratlas de Provence : «  Merci, merci Camarade, merci pour ce meeting… etc etc…). Chaleureuse ambiance malgré une rude bataille aérienne d’avions… en papier !

      


Tôt le vendredi matin, la Grise était parée pour son voyage de retour vers Marignane ; Survol sans problèmes de la France (assoiffée) sous un magnifique soleil, avant un atterrissage sur notre base dans l’après-midi.

Espérons avoir à nouveau la joie de participer à cette rencontre avec ces anglais bien accueillants.

Avant de retourner à nos occupations personnelles, nous n’oublions pas de remercier, d’une tape sur sa peau d’aluminium, notre brave monture qui une fois de plus, grâce à la sollicitude de ses mécanos, a fait preuve d’une parfaite fiabilité.

    

    

   

 

 

 

Avertissement !

Une fois encore dans un article relatif au Noratlas de Provence, une publication aéronautique écrit que les parachutages faits par notre 105 auraient pour but de palier le manque d'aéronefs largueurs militaires.

Nous rappelons :

  • Que nous sommes une association Loi 1901 composée de bénévoles, dont l'objet est de maintenir en état de vol le NORD 2501 N° 105 immatriculé F-AZVM, dernier avion de ce type volant au monde. De cet appareil, dont la carrière militaire prit fin en 1986, furent largués des milliers de jeunes gens, et il reste un appareil mythique dans le monde du parachutisme.
  • Que les prestations faites au profit des structures militaires des 3 Armées ne sont réalisées que pour des parachutages ponctuels exécutés lors de manifestations non opérationnelles, pour des commémorations, des anniversaires, des "Journées Portes ouvertes", des journées des familles, des baptêmes de promotion, des fêtes d'unité ou pour des passations de commandement.
  • Que le statut administratif de notre avion, titulaire d'un CERTIFICAT DE NAVIGABILITE RESTREINT D'AERONEF DE COLLECTION (CNRAC) ne nous permet pas d'embarquer des passagers autres que les membres d'équipage nécessaires à la conduite et à la mise en oeuvre de l'avion. Nous regrettons donc de ne pas pouvoir répondre aux nombreuses demandes d'embarquement sur le 105, à titre gracieux ou payant

Nous RECHERCHONS !

  • Chambres à air :
    Nous recherchons des chambres à air pour notre roue de Train Auxilliaire (Avant) réf. DUNLOP AERO n° 14 - 950x335 (modèle identique aux roues de TP de Dassault 311 et 312 "Flamant"). Contact mail ou 06 15 44 83 40
  • Ampoules phare de roulage :
    Voir en détails ICI
  • Toiles sièges parachutistes :
    Voir en détails ICI

    Dans la boutique

    DVD
    DVD
    60ème Anniversaire
    Pins
    Pins
    Gaule
    Gaule
    Ecusson
    Flammes
    Flammes
    Porte clés
    F-AZVM
    F-AZVM
    Tee-Shirt
    Sac Noratlas
    Sac Noratlas
    Perennius
    Perennius
    Ecusson
    Casquette Bleu
    Casquette Bleu
    Casquette Kaki
    Casquette Kaki
    Jean-Claude Noguellou
    Jean-Claude Noguellou

    C/o AIRBUS HELICOPTER Aéroport Marseille-Provence F13725 Marignane cdx

    © Copyright Le Noratlas de Provence - Tous droits réservés - Création site internet Avignon