ECOLE DE L'AIR de SALON DE PROVENCE

Cérémonie"DANS LE VENT DES HELICES"

 


C'est maintenant une tradition bien établie : au début du mois de septembre de chaque année, notre Noratlas a le privilège de stopper ses moteurs sur un des emplacements les plus prestigieux de l'Aéronautique Française : l'esplanade Guynemer de l'Ecole de l'Air de Salon de Provence, devant le monument qui clame la devise de l’Armée de l’Air : « FAIRE FACE  », et dans l’alignement du Bâtiment des Etudes (B.D.E.), affectueusement nommé par les initiés : « Le Piège ». Une des explications de ce nom étrange serait qu'à Salon de Provence, le Mistral, qui souffle très fort, vous pousse pour  entrer dans l'Ecole et vous empêche d’en sortir, mais il y a sans doute d'autres versions …

A l'initiative du BDE de l'Ecole de l'Air, le 105 est devenu un des principaux acteurs de la cérémonie "Dans le vent des hélices",  consistant en la remise de leurs galons d'Aspirant aux tous nouveaux élèves de l'Ecole (les "Poussins") par leurs ainés de la promotion précédente.
Cette tradition est fort ancienne puisque la première promotion de l’Ecole de l’air a reçu son baptême dans le vent des hélices au début de 1936 à Villacoublay.
Elle constitue la première prise de contact des nouveaux élèves avec la réalité du monde qui sera dorénavant le leur, tout en rappelant le vent qui fouettait le visage de leurs glorieux ainés.

Nous avons le privilège de pénétrer dans l'intimité de l'Ecole de l'Air puisque seuls participent à cette cérémonie les élèves et cadres de l'Ecole de l'Air, en dehors de tout public.
A l'arrivée du Général POLLET, commandant l’Ecole de l’Air, les Aspirants s'agenouillent dans l'axe des moteurs de l'avion. Au signal donné, celui-ci démarre ses moteurs et, à 2400 t/mn, le contenu de quatre bouteilles de Champagne est généreusement vaporisé sur les impétrants par le souffle puissant de nos deux hélices.


Puis vient le moment de la remise du premier galon aux nouveaux élèves par leurs parrains respectifs.
Dans un timing parfait, deux Mirages 2000 passent en rugissant dans l'axe de l'Ecole, préfigurant ce que sera l'avenir de certains des jeunes Aspirants émus qui défilent sous nos yeux.
C'est fait, les nouveaux élèves sont baptisés sous les meilleurs auspices, ceux des moteurs Hercules !

 


En marge de cette cérémonie traditionnelle, cette escale à Salon est l'occasion de rencontres  entre anciens et nouveaux élèves, et permet aux officiers à l'aube de leur carrière de profiter des conseils de leurs ainés. Il est également touchant de voir avec quel intérêt et respect les pilotes de la génération numérique découvrent un avion qui est véritablement à leurs yeux un "monument historique".
Le Général CROZET, notre pilote, a également pu retrouver les locaux et amphis dans lesquels il a passé tant de temps il y a quelques décennies, et a permis aux autres membres de l'équipage de s'imaginer, le temps d'un après-midi, "Piégeards" à leur tour.


© Copyright Le Noratlas de Provence - Tous droits réservés - Création site internet L'Isle sur la Sorgue