Le 26 février 2007 le « 105 » est classé  Monument Historique.

«La Grise » devenue monument historique ! Qui l’aurait cru ?

 Certainement pas ces quelques passionnés qui décidèrent de remettre en état le « 105 » qui se meurt sur la Base Aérienne 114 d’Aix-les-Milles,

 Le Nord 2501 n° 105, immatriculé   F–AZVM    a volé pour la première fois le 24 mai 1956 à sa sortie de chaîne d’assemblage de Bourges.

Après 10 772 heures de vol, il termina sa carrière opérationnelle sous la livrée du CIET ( [1] )340 de Toulouse-Francazal  le 26 juin 1986. Cédé à l’Association PEGASE, il resta plus de 7 années à l’abandon dans un coin de l’aire de stationnement de la BA 701.

 

 

Quelques dates marquantes :

 1993 : Laissée à l’abandon, «La Grise » voit se créer la  section AVIATION PASSION au sein du C.S.A. (Club Sportif et Artistique) de la Base des Milles avec pour objectif général la conservation du patrimoine aéronautique et pour but particulier la restauration et la remise en état de vol du Noratlas « 105 ». Cet objectif  va souder une équipe de bénévoles, notamment les anciens mécanos navigants, spécialistes de « la Grise », mais également des jeunes et des moins jeunes, venus d’horizons divers, volontaires et passionnés.

Petite anecdote : après des années de silence, lors de la première remise en route du moteur gauche (le droit étant bloqué), Madame Lehmann,  Proviseur du Lycée aéronautique Pierre Mendes France de Vitrolles  - avec lequel l’Association avait signé une convention de formation - s’exclama : «  Il est vivant ! ».

 

1995   Après trois ans d’efforts et 24 000 heures de travail, le « 105 » effectue son premier vol de renaissance le 29 mai 1995. Les qualifications sont là dans tous les domaines, pilotage, maintenance, sécurité. Mais le suivi et les coûts que représente la parfaite réintégration d’un avion dans le domaine aéronautique demandent une gestion et une organisation très structurées. Pari audacieux gagné et depuis ce jour la « Grise »,  aux couleurs du groupe SAHARA avec son nez vert vole pour la joie et l’émerveillement de tous.

 

1996  C’est pour assurer la pérennité de cette aventure qu’est créée le 11 janvier 1996 l’Association « LE NORATLAS DE PROVENCE » (inscrite au JO du 7 février 1996). L’Association est aujourd’hui propriétaire de l’appareil, de tous ses rechanges et outillages.

Grâce à E.A.D.S - Eurocopter et à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Marseille-Provence notre avion dispose à titre gracieux d’une aire de stationnement et de mise à l’abri dans un hangar dans l’enceinte de l’aéroport de MARSEILLE PROVENCE.

 

1997  Participation à de nombreux meetings en France et Europe : Toulouse, Munich, le Salon International du Bourget où nous recevons les félicitations de Monsieur Jacques CHIRAC, Président de la République , pour la qualité de cette restauration.

 

1998  Année des premiers largages parachutistes à Vichy et Marseille.

 

1999  Participation à 2 salons aéronautiques prestigieux, l’un à  Freidrischaffen en Allemagne, l’autre au Bourget en France.

 

Le 20 avril 1999, l’obtention du C.N.R.A.C (Certificat de Navigabilité Restreint d’Aéronef de Collection) délivré par la D.G.A.C. est la consécration de nombreuses années de travail acharné de passionnés de l’Association.

 

2000  La rénovation d’un conseil d’administration mieux adapté à l’esprit du projet et l’élection à sa présidence de Patrick NIEDEROEST seront le point de départ de la véritable montée en puissance de la nouvelle Association.

Remise en peinture du « 105 » à Châteaudun par l’entreprise  A.T.E. sous les couleurs du groupe Sahara : livrée grise, toit blanc, nez vert. Saison chargée en meetings : Rennes, Lorient Lan-Bihoué, Coventry, Tour de France aérien des jeunes pilotes.

 

2001  L’Armée de l’Air confirme son intérêt pour une entreprise dont la notoriété grandit de jour en jour :  participation à de nombreux meetings et J.P.O. (Journées Portes Ouvertes). La J.P.O.d’Istres permet à 1 500 personnes de visiter le « 105 ».

 

2002 François MAESTRACCI prend la présidence de l’Association, dans une parfaite communion d’esprit avec son prédécesseur.

 

2005  3ème participation au salon du Bourget avec la présentation en vol du « 105 » dans  le cadre de l’historique de la coopération Franco-Allemande dans le domaine

de l’aviation de transport , du Noratlas à l’ Airbus A 380 en passant par le C160 Transall.

 

Le 26 février 2007 le « 105 » est classé  Monument Historique.

Cette même année, Michel Beaudoin est élu à la tête du Conseil d’Administration.

 

2009  Premier changement « hors base » du moteur n°1 lors du meeting sur la base hélicoptères de l’ALAT au Luc en Provence. Reconstitution du stock de pièces détachées grâce à l’achat d’un lot important découvert à Dinan. Malheureusement, le « 105 » se retrouve exposé aux intempéries sur sa base de Marignane, conséquence de la démolition du hangar « Foures » qui l’abritait depuis plus de dix ans.

 

2010  Le Noratlas est mis aux nouvelles normes lui permettant d’effectuer à nouveau des largages en ouverture automatique. (S.O.A.) Les vols liés à l’activité parachutisme prennent de plus en plus d’importance dans l’emploi du temps du 105, et compensent la réduction du nombre de meetings aériens, conséquence de  la flambée des prix du carburant.. Depuis sa renaissance en 1994 le « 105 » célèbre sa 500e heure de vol sous l’égide de l’Association.

 

2013  Participation au Salon du Bourget. Un serrage du moteur n° 2 lors d’une démonstration impose le changement de celui-ci sur la zone technique du Musée de l’Air et de l’Espace. Grosse opération de logistique qui dure 10 jours. Signature d’un important partenariat avec EADS Allemagne.

 

2014 : Année d’intense activité et de déplacements remarquables : Salon aéronautique de Berlin (I.L.A.), meeting des 80 ans de l’Armée de l’Air à Cazaux,anniversaires des E.T Anjou, Béarn et Dunkerque, nombreuses missions de parachutage (pour 680 voiles). Au total, 90 heures de vol seront réalisées dans la saison, un record depuis la création de l’Association.  Les deux hélices sont remplacées par de hélices neuves. Dans le domaine de la communication, mise en ligne d’un site internet entièrement repensé. Enfin, nos locaux de Marignane sont agrandis  : nous donnons un coup de neuf à nos installations.



[1]  CIET : Centre d’Instruction des Equipages du Transport, basé à Toulouse-Francazal.

HAUT


© Copyright Le Noratlas de Provence - Tous droits réservés - Création site internet L'Isle sur la Sorgue