CONSIGNES A

PRÉPARATION POUR LES PARACHUTAGES ET BRIEFING SÉCURITÉ

POUR PARACHUTISTES SAUTANT DU NORATLAS DE PROVENCE

Mod. 105.3 au 1er mars 2019

 

Ne pas oublier avant l'embarquement ou après embarquement mais avant la mise en route des moteurs, de donner les consignes pour le parachutage et en cas d'évacuation.

 

Effectifs :

Capacité max du Noratlas : 30 places avec ceinture en soute et 5 places en cabine réservée à l’équipage de conduite.

En SOA 27 paras max et 3 personnes constituant l’équipe de largage (1 CL, 1 L et 1 AL).

En SOCR 30 paras max ou 29 paras et un largueur restant dans l’avion.

Si le Largueur ou chef de passage saute, il quitte l’avion le dernier.

Déterminer si le Chef Largueur du 105 saute ou non, s’il est en cabine ou en soute.

La vitesse de parachutage du Noratlas est de 90 à 100 kt environ 180 km/h soit 45 à 50 m/s.

 

NB : Attention le nombre de places offert en soute peut être diminué par plusieurs facteurs :

               - La masse max au décollage en fonction de la quantité de carburant dans l’avion,

               - La longueur de la piste qui doit être au moins de 1500 mètres,

               - L’altitude de l’AD de décollage,

               - La température.

 

Le parachutage en SOA :

Il peut s’effectuer par les 2 issues latérales (portes de saut) simultanément, pour 27 parachutistes (P) en un seul passage (14 et 13 par les 2 portes) voir le NB. Dans ce cas la remontée des SOA ne peut se faire qu’avec le treuil électrique.

Cependant dans le cas où il y a 27 parachutistes à parachuter, à l’issue du ou des largages de TID, il est conseillé de faire un premier passage de 7 (4 P porte de G et 3 P porte de D), cela conforte la précision du parachutage. Avec cette procédure, les SOA pouvant être remontées à la main.

La L de la porte G donne le GO au Vert, le L porte de D donnant le GO après le départ du 1er parachutiste de la porte G.

Bien cadencer les sorties des parachutistes en évitant qu’ils « bourrent » vers l’arrière ce qui peut générer un décentrage de l’avion.

S’il y a un refus de saut ou un problème empêchant un parachutiste de sortir, le mettre dans la coquille le CL le prenant en compte et poursuivre le parachutage jusqu’au rouge.

 

NB : Le nombre de P max par passage est bien évidemment en fonction des dimensions de la ZS.

 

Le parachutage en SOCR :

Il ne peut se faire que par passage de 15 parachutistes maximum.

Quand le rouge est mis le CL fait signe aux P du 1er passage de se lever. Les autres P des autres passages restant assis à leur place. Les P du 1er passage relèvent les 2 premiers sièges arrière de chaque côté et les accrochent en position pliée. Ils effectuent les vérifications de leurs parachutes et équipements en restant à leur emplacement. Ne pas se diriger vers l’arrière avant d’y être inviter par le CL.

La sortie (comme en SOA), peut se faire simultanément par les 2 issues latérales, en individuel ou en groupe. La sortie peut se faire face moteur ou face queue, dans ces 2 cas il est conseillé de la faire de façon dynamique.

Le feu Vert et la mise en œuvre du signal sonore (Klaxon), indiquent le début du créneau de parachutage mais pas obligatoirement l’ordre de sortie. Le point de début de parachutage sera déterminé par le responsable du passage ou par le L après éventuellement des demandes de corrections au pilote. L’autorisation de saut est faite par le responsable du passage ou par le L en libérant les portes et par le geste d’écarter les bras en montrant les 2 issues.

Quand le 1er passage est sorti, les P du second passage se lèvent, ne relèvent pas les sièges où ils étaient assis et procèdent à leur tour aux vérifications de leurs parachute et équipements en restant à leur emplacement. Ne pas se diriger vers l’arrière avant d’y être inviter par le responsable du passage ou le L.

 

 

CONSIGNES POUR PRÉPARER LE PARACHUTAGE

 

AVIONNAGE :

Constituer les rotations en arrêtant le nombre de parachutistes par avion.

Il est intéressant de limiter les places offertes à 28 par rotation pour se ménager des possibilités d'embarquement au dernier moment.

 

FRACTIONNEMENT : SOCR 15 P Max par passage.

Fractionner les parachutistes de chaque avion en 1, 2, 3 ou 4 passages.

En SOCR, prendre en compte les différentes disciplines des chuteurs pour déterminer l’ordre de sortie dans chaque passage en fonction des vitesses de chute et des hauteurs d’ouverture : Voile Contact, VR Tête en bas, Chute assis, Free Style, Free Fly, VR à plat, Individuel, Biplace PAX, Chuteur OPS avec type de gaine normale ou lourde … ).

Désigner le chef de passage et déterminer s’il est responsable du point de sortie dans le créneau.

Déterminer la hauteur de saut de chaque passage.

Arrêter l’effectif sautant par passage en indiquant le nombre de voiles devant être ouvertes par passage et le nombre de paras sortis.

Le couple sautant en parachute biplace comptant pour 1 voile mais 2 P.

Le Chuteur OPS avec gaine compte pour 1,3 ou 1,5 P en fonction de la gaine utilisée.

Faire rédiger le manifeste en 2 exemplaires, un restant au sol, l’autre est remis au CDB.

Sur ce dernier, le CL ou le L indiquera le nombre total de personnes en soute, le nombre total de parachutistes devant sauter, le nombre de L et éventuellement le nombre de PAX.

Pour chaque passage seront précisés : le nombre de parachutistes, de voiles et la hauteur du passage.

 

CONSIGNES D’UTILISATION DE LA ZONE DE SAUTS

 

Déterminer la ou les parties autorisées et interdites pour l’atterrissage

Indiquer éventuellement l’axe de poser pour les voilures type ailes

Indiquer les points de regroupement et les signaux ou autorisations pour franchir les TAXY-WAY et les PISTES.

 


 

CONSIGNES D’ÉVACUATION

 

"Si un problème survient pendant le vol, fumée ou feu à bord, coupure d’un moteur ou autre :

RESTER en PLACE, NE PAS SE LEVER, NE PAS BOUGER

Le DANGER est le DÉCENTRAGE.

 

L’équipage est entraîné pour gérer ces problèmes et maintenir l’avion en vol tout en traitant le problème.

Si le CDB décide l'évacuation il donnera l'information par 2 signaux différents.

 

1er signal : 5 coups successifs de signal sonore (Klaxon). Cela signifie pour les largueurs de préparer les paras à l'évacuation.

 

2ème signal : Quand le signal sonore (Klaxon) retentit de façon continue c’est l'ordre d'évacuation.

 

Cette évacuation se fera par les 2 portes de sauts, les issues latérales arrière et simultanément, c'est à dire en même temps par les 2 portes.

Le faire SANS PRÉCIPITATION et SANS BOURRAGE vers l'ARRIÈRE et au rythme que vous imposeront les largueurs.

Dès la sortie, quelle que soit la hauteur de sortie, donner priorité à la stabilité avant de vouloir procéder à la mise en œuvre de la commande d’ouverture choisie. La principale au-dessus de 300 mètres celle d’ouverture du secours en dessous de 300 mètres."

 

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS ?

 

---o--O--o---

 

 

 

 

 

CL : Chef Largueur

L : Largueur

AL : Aide Largueur

P : Parachutiste

G et D : Gauche et Droite

TID : Témoin Inerte de Dérive (Flamme, Dériveur, Siki)

 

 

 

---o-O-o---

CVR 01/03/2019

 

Avertissement !

Une fois encore dans un article relatif au Noratlas de Provence, une publication aéronautique écrit que les parachutages faits par notre 105 auraient pour but de palier le manque d'aéronefs largueurs militaires.

Nous rappelons :

  • Que nous sommes une association Loi 1901 composée de bénévoles, dont l'objet est de maintenir en état de vol le NORD 2501 N° 105 immatriculé F-AZVM, dernier avion de ce type volant au monde. De cet appareil, dont la carrière militaire prit fin en 1986, furent largués des milliers de jeunes gens, et il reste un appareil mythique dans le monde du parachutisme.
  • Que les prestations faites au profit des structures militaires des 3 Armées ne sont réalisées que pour des parachutages ponctuels exécutés lors de manifestations non opérationnelles, pour des commémorations, des anniversaires, des "Journées Portes ouvertes", des journées des familles, des baptêmes de promotion, des fêtes d'unité ou pour des passations de commandement.
  • Que le statut administratif de notre avion, titulaire d'un CERTIFICAT DE NAVIGABILITE RESTREINT D'AERONEF DE COLLECTION (CNRAC) ne nous permet pas d'embarquer des passagers autres que les membres d'équipage nécessaires à la conduite et à la mise en oeuvre de l'avion. Nous regrettons donc de ne pas pouvoir répondre aux nombreuses demandes d'embarquement sur le 105, à titre gracieux ou payant

Nous RECHERCHONS !

  • Chambres à air :
    Nous recherchons des chambres à air pour notre roue de Train Auxilliaire (Avant) réf. DUNLOP AERO n° 14 - 950x335 (modèle identique aux roues de TP de Dassault 311 et 312 "Flamant"). Contact mail ou 06 15 44 83 40
  • Ampoules phare de roulage :
    Voir en détails ICI
  • Toiles sièges parachutistes :
    Voir en détails ICI

    Dans la boutique

    Gaule
    Gaule
    Ecusson
    Casquette Bleu
    Casquette Bleu
    Flammes
    Flammes
    Porte clés
    Sac Noratlas
    Sac Noratlas
    Perennius
    Perennius
    Ecusson
    F-AZVM
    F-AZVM
    Tee-Shirt
    DVD
    DVD
    60ème Anniversaire
    Casquette Kaki
    Casquette Kaki
    Jean-Claude Noguellou
    Jean-Claude Noguellou
    Pins
    Pins

    C/o AIRBUS HELICOPTER Aéroport Marseille-Provence F13725 Marignane cdx

    © Copyright Le Noratlas de Provence - Tous droits réservés - Création site internet Avignon