Le Vendredi 27 septembre 2019 est à marquer d’une pierre blanche pour notre cher 105. C’est en effet à dater de ce jour qu’un mail de l’EMAT donne officiellement aux personnels de l’Armée de Terre l’autorisation d’effectuer des SOA (Sauts à Ouverture Automatique) depuis le Noratlas 105. Ce qui leur permet de rejoindre les soldats des autres Armées et d’utiliser cet avion mythique pour commémorer les moments forts de leur histoire.

 

Notre responsable parachutisme a rédigé un résumé des péripéties précédant cet événement sous la forme d’un conte que nous offrons à l’attention de tous nos adhérents. C’est également l’occasion de remercier tous ceux qui se sont impliqués dans cette action avec passion et dévouement.

 

                  

AVANT NOËL, UN CONTE DE LA SAINT MICHEL

 

En 2009 l’Ange GIBÉ (*) vînt visiter l’association du Noratlas de Provence pour lui proposer de compléter les missions de parachutages en commandé ou SOCR (1) que pratiquait depuis sa renaissance le 29 Mai 1995 le 105, dernier Nord 2501 Noratlas en état de vol au monde, par celles de parachutages en SOA (2).

Une demande officielle pour des essais en vol fut requise à l’autorité aéronautique civile, la DGAC (3), dont dépendait ce monument historique depuis sa remise en état de vol. Cette dernière désigna avec l’accord de ses patrons un autre Ange, GI-ÈNE (*) qui avec l’Ange GIBÉ et le responsable parachutiste de l’association, préparèrent les différentes phases au sol et en vol des essais aidés par le 3ème Ange ELBÉ (*) qui s’occupa des matériels nécessaires aux essais.

 

À trois reprises (4), ces quatre personnages devenus complices se retrouvèrent dans des contrées provençales puis catalanes pour réaliser ces essais sous le contrôle de l’Ange protecteur HUBE désigné par l’organisme suprême de la sécurité aéronautique.

 

C’est à l’issue de l’envoi des compte rendus (CR) de ces essais successifs réussis, que les autorisations d’emploi des différents parachutes utilisés furent délivrées par la DGAC au 105 qui ainsi pu pratiquer à partir du 13 Mai 2011 les parachutages en SOA pour tous, civils et militaires, jusqu’à ce jour funeste du 24 Novembre 2016.

Un Ange déchu appartenant au Malin, probablement jaloux de n’avoir pu participer, envoya à toutes les unités de l’Armée de Terre (AT), relevant de cette autorité reléguée dans une contrée du NOOOORE, l’interdiction de pratiquer le parachutage en SOA à partir de cet avion mythique sous prétexte que son organisme technique militaire, la STAT (5), n’avait pas pratiqué les essais bien que validés par la DGAC.

 

C’est ainsi que seuls les militaires de la Marine et de l’Armée de l’Air, en plus des parachutistes des associations civiles AIRBORNE, continuèrent à effectuer des sauts en SOA à partir de la Grise.

Un courrier de l’association adressé au Chef d’État-Major de l’AT (CEMAT) le 27 Juillet 2017 demandant de faire lever cette interdiction en proposant de faire procéder à ses frais les essais à la STAT n’y changea rien. !

Dans sa réponse du 07 Septembre 2017, le CEMAT précisait que des essais par la STAT étaient incontournables afin de pourvoir à nouveau, éventuellement, envisager l’activité SOA pour les unités de l’AT à partir du 105. La STAT ayant peu de temps à consacrer à ces essais non prioritaires par rapport à ceux de l’A 400 M et du système SCORPION.

 

Mais Saint Michel veillait.

 

Depuis de nombreuses années, le Noratlas de Provence est jumelé avec le LTG63 (6), escadron de l'actuelle LUFTWAFFE qui a été équipé de NORD 2501 (7). Chaque année 2 missions conduisent 'la Grise" en Allemagne. Elle est traditionnellement invitée à HOHN, garnison du LTG 63, et se produit lors d'un des nombreux meetings aériens qui ont lieu dans ce pays de fanas de l'aviation ancienne.

C'est au cours d'une de ces visites que le contact fut établi avec un officier de la 1ère Brigade parachutiste allemande demandant les conditions et procédures pour que les parachutistes allemands puissent sauter du 105 en SOCR comme en SOA à l'occasion du 60ème anniversaire de la création de la Brigade.

Rendez-vous fut pris en mars 2018 sur la base du Noratlas de Provence à MARIGNANE où l'officier TAP de la Brigade et leur spécialiste technique vinrent pendant 2 journées étudier la faisabilité de la mission et éplucher les CR, vidéos et photos des essais au sol et en vol effectués de 2010 à 2014 avec toute la rigueur, le souci du détail et de la sécurité caractérisant nos voisins d’Outre-Rhin.

Après le CR et les avis techniques de ces deux officiers à leur hiérarchie, le Général commandant la brigade validait la mission et la venue du Noratlas pour des parachutages en OA et OR à l'occasion de cet anniversaire.

Ainsi, du 16 au 19 Août 2018, à partir de l'aéroport de SAARBRÜKEN le 105 effectua avec succès des parachutages en SOA et SOCR du Noratlas au profit des parachutistes militaires allemands sur la zone de sauts de DÜREN (dem Absetzplatz Saarlouis-Düren) située au SUD de l'aérodrome de SAARLOUIS.

 

Fort de cette réussite, une autre demande d’autorisation fut envoyée au CEMAT le 16 Février 2019. Dans sa réponse du 17 Mai 2019, le CEMAT mandatait la STAT pour procéder à une évaluation des essais effectués par la DGAC.

 

Après plusieurs échanges entre le Président et les responsables parachutistes du Noratlas avec l’officier chargé de cette évaluation, une mission fut montée. Du 24 au 26 Juin 2019, sur l’aéroport de TOULOUSE FRANCAZAL LFBF, une équipe composée d’Officiers, de Sous-Officiers et de civils techniciens de la STAT accueillait l’équipage du Noratlas de Provence. Dès lors ces personnels, procédèrent à une succession de réunions, de briefing, de maquettages, d’essais au sol et de répétitions en soute avant de réaliser 3 vols d’évaluation pour conforter la possibilité des parachutages en SOA à partir du 105 avec les 2 parachutes en fonction dans les Forces, l’EPI et l’EPC (8).

Tout ce travail fut réalisé avec efficacité et rigueur qualités caractéristiques de cette structure de très haut niveau technique qui procède tout au long de l’année aux essais et évaluations pour l’autorisation d’utilisation des armements, matériels et moyens de toutes sortes, utilisés dans les Forces Terrestres.

Nous les remercions de la façon ouverte et chaleureuse avec laquelle ils nous ont accueilli.

Qu’ils soient ici remerciés et qu’ils sachent qu’ils feront à jamais partie intégrante de cet avion tant aimé des parachutistes.

 

Mais le conte n’est pas fini !

Suite à cette mission l’Officier responsable de l’évaluation rédigea un CR au CEMAT, et …. , l’attente fébrile de la décision d’autoriser ou non l’activité commença. Tous attendaient pour savoir si pour la Saint Michel approchant, une autorisation serait donnée.

Les mois s’écoulèrent et le 29 Septembre approchait sans que la moindre information ou la plus petite rumeur ne filtra de l’État-Major de l’AT (EMAT).

 

La grise continuait ses missions dont celles au profit des unités de l’AT mais uniquement pour des parachutages en SOCR.

Le Vendredi 27 Septembre le 105 était l’École des Troupes Aéroportées (ETAP) à PAU. Un seul parachutage en SOCR dit de démonstration pour la Saint Michel était au programme.

Même dans ce Saint des Saints des Parachutistes aucune information sur une éventuelle décision !

Mais Saint Michel, voyant sa fête approchée, ne resta pas inactif et, malgré un vendredi matin bien entamé, quelques communications téléphoniques plus tard et surtout celles de cet officier talentueux de la STAT qui avait dirigé l’évaluation, un mail arriva de l’EMAT avec en pièce jointe l’autorisation signée du jour.

 

Ainsi le lundi 30 Septembre pour l’ETAP, puis les Mercredi 02 et Jeudi 03 Octobre pour le 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes, les premiers parachutistes de l’Armée de Terre pouvaient enfin quitter en SOA le 105 tout fier de cette possibilité d’offrir à nouveau la joie aux jeunes de sauter ce cet avion mythique qu’avaient connus et tant aimé leurs Anciens.

 

Saint Michel n’avait pas oublié les siens et les sauts en SOA continuèrent de plus belle pour tous !

 

CVR Di 08.12.2019 19H00

 

 

 

(*) Ces Anges sont des Adjoints de l’Archange Saint Michel.

 

(1) - SOCR : Saut à Ouverture Commandée et Retardée. Saut comportant une phase de chute libre avant l’ouverture de la voile du parachute réalisée par le parachutiste en agissant sur une commande.

 

(2) – SOA : Saut à ouverture Automatique. Saut ne comportant que 2 à 4 secondes de chute, temps mis pour l’ouverture de la voile du parachute réalisée automatiquement par une sangle reliant le parachute à l’avion. L’ouverture complète du parachute se fait sans action du parachutiste en dehors du fait de quitter l’aéronef largueur.

 

(3) – DGAC : Direction Générale de l’Aviation Civile. Organisme relevant du Ministère des Transports chargé de la réglementation de l’Aviation Civile et de la gestion de l’espace aérien.

Organisme mondialement reconnu pour ses compétences dans tous les domaines aéronautiques et en particulier pour sa rigueur dans la validation des matériels et dans les enquêtes d’accident aérien.

 

(4) – 1er Campagne d’essais - 17 et 18 Mars 2010 - AD d’AIX Les Milles LFMA ZS 401 pour l’EPI EFA 696-26

2ème Campagne d’essais - 09 Octobre 2010 - AD de PERPIGNAN RIVESALTES LFMP ZS 408 Saint Laurent de la Salanque pour le T10, le MC1 et leurs dérivés.

3ème Campagne d’essais 16 Avril 2014 - AD de PERPIGNAN RIVESALTES LFMP ZS 408 Saint Laurent de la Salanque pour l’EPC.

 

(5) – STAT : Section Technique de l’Armée de Terre (AT) – Organisme relavant de l’État-Major de l’AT et responsable, sous couvert de la DGA (Direction Générale de l’Armement), de tous les essais des matériels en service dans l’AT.

 

(6) - LTG63 : Luft Transport Geschwader. Escadron équipé de 24 C160 Transal

 

(7) - 426 exemplaires de NORD 2501 furent construits à la fois en France et en Allemagne. (240 unités assemblées à Bourges par Nord Aviation, et 186 exemplaires à Hamburg-Finkerwerder par Flugzeubau Nord Gmbh (Norflug). C'était le début d'AIRBUS !

 

(8) – EPI et EPC : « Ensemble de Parachute Individuel » et « Ensemble de Parachute du Combattant ». Ensemble de matériels parachutes destiné à équiper les parachutistes français et de certains autres pays l’EPC est destiné à remplacer l’EPI plus ancien.

 

Avertissement !

Une fois encore dans un article relatif au Noratlas de Provence, une publication aéronautique écrit que les parachutages faits par notre 105 auraient pour but de palier le manque d'aéronefs largueurs militaires.

Nous rappelons :

  • Que nous sommes une association Loi 1901 composée de bénévoles, dont l'objet est de maintenir en état de vol le NORD 2501 N° 105 immatriculé F-AZVM, dernier avion de ce type volant au monde. De cet appareil, dont la carrière militaire prit fin en 1986, furent largués des milliers de jeunes gens, et il reste un appareil mythique dans le monde du parachutisme.
  • Que les prestations faites au profit des structures militaires des 3 Armées ne sont réalisées que pour des parachutages ponctuels exécutés lors de manifestations non opérationnelles, pour des commémorations, des anniversaires, des "Journées Portes ouvertes", des journées des familles, des baptêmes de promotion, des fêtes d'unité ou pour des passations de commandement.
  • Que le statut administratif de notre avion, titulaire d'un CERTIFICAT DE NAVIGABILITE RESTREINT D'AERONEF DE COLLECTION (CNRAC) ne nous permet pas d'embarquer des passagers autres que les membres d'équipage nécessaires à la conduite et à la mise en oeuvre de l'avion. Nous regrettons donc de ne pas pouvoir répondre aux nombreuses demandes d'embarquement sur le 105, à titre gracieux ou payant

Nous RECHERCHONS !

  • Chambres à air :
    Nous recherchons des chambres à air pour notre roue de Train Auxilliaire (Avant) réf. DUNLOP AERO n° 14 - 950x335 (modèle identique aux roues de TP de Dassault 311 et 312 "Flamant"). Contact mail ou 06 15 44 83 40
  • Ampoules phare de roulage :
    Voir en détails ICI
  • Toiles sièges parachutistes :
    Voir en détails ICI

    Dans la boutique

    DVD
    DVD
    60ème Anniversaire
    Casquette Kaki
    Casquette Kaki
    Jean-Claude Noguellou
    Jean-Claude Noguellou
    Gaule
    Gaule
    Ecusson
    Perennius
    Perennius
    Ecusson
    F-AZVM
    F-AZVM
    Tee-Shirt
    Flammes
    Flammes
    Porte clés
    Casquette Bleu
    Casquette Bleu
    Sac Noratlas
    Sac Noratlas
    Pins
    Pins

    C/o AIRBUS HELICOPTER Aéroport Marseille-Provence F13725 Marignane cdx

    © Copyright Le Noratlas de Provence - Tous droits réservés - Création site internet Avignon